La 21e saison du comité des fêtes

Le comité des fêtes du Chap-le-boeuf tient à ce que la sécurité soit au rang des priorités pour 2007. C'est en tout cas le discours tenu par Yves Pinon, son président, à l'occasion de la dernière assemblée générale qui se déroulait au CILM.

En prévision, l'acquisition de deux banderoles et notamment de six talkies-walkies pour sécuriser des festivités comme la Saint-Nicoles, quand des centaines de gamins défilent dans les rues. Bilan et orientations ont été détaillés en présence de Laurent Garcia, représentant le maire de Laxou, et Serge El Founi pour Maxéville. "Animer un quartier, c'est assurer son rayonnement. La transformation de la qualité de vie d'un quartier dépend de tous", a souligné le président, en remerciant les municipalités, les bénévoles et les associations qui soutiennet le comité des fêtes.

Conformément à son objet social, le comité des fêtes a confirmer sa volonté d'offrir des manifestations à caractère public en adéquation avec l'attente des habitants du Champ-le-Boeuf. Et pour les pérenniser, d'améliorer sans cesse l'organisation : lors des jeux de la Saint-jean, à l'occasion des 20 ans de l'association, l'idée de renouer avec la retraite aux flambeaux a été un succès. Même chose pour les festivités de la Saint-Nicolas à Léo Lagrange, en raison des intempéries. On notera que le bureau n'a pas changé mais que deux nouvelles bénévoles ont été élues au sein du conseil d'administration. Il s'agit d'Herveline Da cruz et de Corinne Masson. Cette dernière n'est installée que depuis quelques semaines, et vient de Custines. Preuve que ce quartier est agréable à vivre : cette dernière est heureuse de son choix :"Nous sommes en retrait de la ville mais nous avons tout ce qu'il faut ici. Je me suis déjà très bien intégrée, j'ai déjà plein d'amis", dit-elle.

Au sein du comité des fêtes, elles pourront désormais développer les animations que sont les thés dansant, le loto, le repas costumé ou encore la fête de quartier.

Article de l'est républicain du 19 janvier 2007